Fabrizio Lavagna
IMG_20191110_171408.jpg

Fabrizio Lavagna est né le 18 Décembre 1971 à Savona en Italie. 

 

En 2004, il s’inscrit à l’Académie des Beaux-arts de Carrare et devient l’élève de Omar Galliani.

Lauréat en 2006 de la bourse Erasmus de l'Université de Bellas Artes de Murcia, cette expérience aura une incidence sur l'ensemble de sa production artistique.

En 2008, il obtient avec les honneurs du jury son diplôme avec une thèse intitulée « La mutation épocale des matières picturales ». La même année on le choisit pour faire une maitrise d’art sacré au Musée Stauros d’Art Sacré de l’îsola de Gran Sasso à Teramo en Italie.

De 2008 à 2010, il s’inscrit aux « Cours de perfectionnement à l’art de la liturgie » avec les artistes Angelo Casciello et Giuliano Giuliani au château de Scopoli.

Il termine ses études en 2011 et obtient avec les honneurs son diplôme de l’Académie des Beaux-Arts de Carrare, en présentant une thèse sur « Les matériaux dans l’art contemporain. »

L'artiste quitte ensuite l'Italie pour s’installer à Montpellier.

En 2017 il fait la connaissance d’un paléontologue qui lui fait partager sa passion pour la préhistoire, les dinosaures et les espèces disparues. L'artiste est alors confronté à la réalité de l’ évolution de notre planète et des conséquences du dérèglement climatique.

Il décide alors de réintégrer la présence des dinosaures dans le monde moderne en créant des sculptures en aluminium et en marbre avec les squelettes des animaux disparus. Il y mêle le passé, le présent et le futur en intégrant des objets anachroniques dans ses créations.

Dans les œuvres de Fabrizio Lavagna, l’élégance des corps et des sujets contraste avec l’usage de matériaux bruts, créant des paradoxes esthétiques.

Au cours de sa carrière, l’artiste a expérimenté différentes techniques et différents types de supports: du simple drap de coton brut, en passant par le jean recyclé, des morceaux de pneus usagés mais aussi le marbre, le bois, et l’aluminium. Les matériaux choisis sont le point central autour duquel se développe la créativité de l’artiste, ils perdent leur utilité quotidienne pour devenir un lieu commun entre l’œuvre et l’objet.

Lavagna apporte à l’art une dimension concrète, proche du réel, où l’auto-référentialité qui caractérise l’art contemporain est laissée de côté au profit de l’immédiateté qui caractérise l’ensemble de sa production artistique.

Fabrizio Lavagna expose ses sculptures au Musée Longchamp de Marseille depuis le 12 décembre 2019 à l’occasion du bicentenaire du Musée.

IMG_20191109_171233.jpg
Peintures :
Sculpture :